• Endless Sorrow

    Endless Sorrow

    (mai 2001)

    Réaisation: Wataru Takeishi

    Nous sommes embarqués dans un monde où parler est interdit. On ne s'exprime plus que par écrit. Certaines personnes enfraignent la loi en chantant. Elles se retrouvent enfermées dans une prison. Un jeune garçon trouve un jour une plume sur une affiche d'ayumi. Puis il commence à parler mais tout le monde lui interdit formelemetn la parole. Il décide alors de monter à une tour de fer aux allures de tour Effeil. Après une longue grimpette ce jeune garçon trouve un vieil homme qui lui dit de continuer. Enormement de personne regarde le garçon monter. Puis le garrçon trouve son double habillé en noir. Puis tout d'un coup on dirait que le son est revenue. Les détenues emprisonnés car ils avaient poussés la chansonnette tendent l'oreille pour savourer ce son comme si ça faisait très longtemps que personne n'en avait entendue. Puis à la fin on peut voir ayu habillée en noir. Appart cette seule apparition, ayu n'est pas présente dans ce clip. Bref passons à la critique. C'est encore un très beau clip très poétique. Si on imaginait que le son devenait interdit dans la réalité, se seraithorrible. Mais le manque de présence d'ayu ne se fait pas ressentir. C'est un véritable petit film de 5 min. 56 sec. Ce garçon aporte vraiment une "lumière" dans ce monde noireet sombre pour que la situation change. Un clip très parlant et expressif. Peut-être que des personnes très sensible pourrait versé une larme en regardant ce clip tellement il est magnifiue.

    Note: 9/10

    Et vous ? Que pensez-vous du clip de Endless Sorrow ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :